Tout semble laisser croire que l’actualité politique continuera d’évoluer très rapidement dans les prochaines semaines .

La recomposition de la classe politique béninoise semble porter de lancinants points de fragilité et discorde. Outre les  démissions en cascade dans un imbroglio à nul autre pareil, qui continuent d’asséner un coup de massue au système partisan, réforme majeure et indubitablement chère au Président Talon, votre magazine vient  de constater un remaniement intriguant du bureau de l’Up Le Renouveau au vu l’absence de deux ministres, Romuald Wadagni et Benjamin Hounkpatin dont les noms avaient été abondamment cités comme membre du bureau politique de ce parti à l’issue du dernier congrès tenu au Stade Charles de Gaule.

Des informations recoupées ça et là semblent confirmer que ces deux personnalités du gouvernement  n’ont  probablement jamais appartenu à ce parti et ne pouvaient être donc membre du bureau politique .

Wadagni et Hounkpatin seraient-ils neutres politiquement? L’avenir nous le dira sous peu .

En clair,  à ce jour ils ne sont ni UP- le Renouveau, ni BR.  Est-ce une posture  qui leur permet de continuer à se concentrer sur l’immensité de leurs différentes charges ministérielles?

De toute évidence, il faut reconnaître que le système partisan beninois est souffrant et il faut continuer de le repenser. Le Mercato reste aussi ouvert dans cette période pré-électorale.

Affaire à suivre…

R.B