Editorial : Demain, l’Afrique…

0
11

A tout point de vue, ce titre évocateur  « Demain l’Afrique… » semble répondre à la question du célèbre écrivain Joseph Ki  Zerbo dans son essai plein d’espoir et de réalisme « A quand l’Afrique ? ».  Si pendant longtemps l’Afrique a été le wagon du train de développement du monde de part son inconstatable pouvoir d’inventer l’homme et puis la première civilisation humaine, elle doit encore et plus aujourd’hui, s’affirmer et reconquérir sa place pour ainsi redevenir le maillon le plus important de l’humanité à tous égards. L’impressionnante marche du continent vers le développement économique et ses énormes potentialités  attirent incroyablement les occidentaux et les font courir dans tous les sens. L’étude  intitulée « l’Afrique est notre avenir » menée par le Sénat français et les récentes visites des premiers ministres chinois et japonais sont des preuves patentes d’une Afrique au cœur des enjeux économiques et politiques mondiaux. En dépit des pillages, vols, assassinats, en dépit de la colonisation et décolonisation, en dépit de la françafrique, de la chinafrique et bientôt de la japonafrique, le continent noir reste et demeure l’avenir de l’humanité. Quel étonnant continent ? Quelle nébuleuse ? Incontestablement, l’Afriquedoit devenir un pôle de croissance mondiale d’ici à 2050. Personne ne dira le contraire, car les atouts existent et du Nord au Sud, de l’Est à l’Ouest, l’Afrique possède un sous-sol hyper riche, un sol incroyablement fertile, et un peuple bien travailleur, ingénieux et très courageux. Selon les spécialistes, en 2025, il y aura 1,4 milliard d’Africains dont plus de la moitié sera jeune et vivra dans les villes. Environ 50% devraient être à peu près éduquées et 10% très bien éduqués. De plus en plus, le continent s’oriente vers une économie fondée sur le savoir et  la coproduction des technologies. Au-delà de ces atouts à nul autre pareils, l’Afro-optimisme ne fait l’ombre d’aucun doute.

C’est dire avec le poète allemand Novalis que « Bientôt les astres reviendront visiter la terre d’où ils se sont éloignés pendant nos temps obscurs ; le soleil déposera son spectre sévère, redeviendra étoile parmi les étoiles, toutes les races du monde se rassembleront à nouveau, après une très longue séparation, les vieilles familles orphelines se retrouveront et chaque jour verra de nouvelles retrouvailles, de nouveaux embrassements ; alors les habitants du temps jadis reviendront vers la terre, en chaque tombe se réveillera la cendre éteinte, partout brûleront à nouveau les flammes de la vie, les vieilles demeures seront rebâties, les temps anciens se renouvelleront et l’histoire sera le rêve d’un présent à l’étendue infinie ».

L’Afrique de demain, plus forte, plus grande, c’est ensemble, c’est aujourd’hui, c’est maintenant, c’est tout de suite ! Vive l’Afrique !

Par Romuald Boko,

Directeur de Publication

 

 

 

 

 

Leave a reply

More News