Un nouveau-né a été assassiné après une frappe russe sur une maternité dans la région Zaporijjia. Cette ville annexée par Moscou dans le sud de l’Ukraine a été la cible d’un bombardement Russe. Selon les secouristes, la maternité a été détruite suite à une attaque à la roquette russe. « Dans la nuit de 23 novembre, dans la ville de vilniansk dans la région de Zaporijjia, un bâtiment de deux étages abritant une maternité a été détruit par une attaque à la roquette dans le secteur de l’hôpital local », ont affirmé les secouristes dans un message posté sur les réseaux sociaux. Dans cette attaque, un bébé a perdu la vie selon les mêmes sources. Le président Zélensky a accusé la Russie de « terreur et meurtre ».

Les services des situations d’urgence ont publié  une vidéo sur laquelle on peut voir des secouristes qui tentent de dégager un homme à moitié enfoui dans les débris suite à la frappe.

Il faut noter que la petite ville de vilniansk se trouve dans le nord de la région de Zaporijjia dont la majeure partie au sud est occupée par les troupes russes.

 Par Yasmine gounongbé