Rate this post

Revient-il ou ne revient-il pas? Le débat animait il y a peu, tous les foras au Bénin. Et voilà, le couperet semble tomber mettant définitivement K.O Lionel Zinsou, candidat de l’alliance républicaine aux dernières élections présidentielles, avec cette nébuleuse affaire de créance de 15 milliards de francs cfa contractée dans le cadre des dernières campagnes présidentielles auprès de Mahamadou Bonkoungou, PDG de Ebomaf. Même si la médiation de plusieurs chefs d’Etat sollicitée parvenait à obtenir un compromis, l’ancien Premier Ministre de Boni Yayi est d’ors et déjà forclos pour prochaines joutes électorales. Mais bien avant, une question mérite d’être posée. Comment peut-on contracter une dette de 15 milliards de francs cfa pour une campagne électorale dont on sait que le financement en aucun cas ne doit excéder la marge prévue par la loi et qui est de 2,5 milliards de francs cfa? Pour élucider cette question, un député béninois appelle la justice à engager des poursuites à l’encontre de l’ancien premier ministre, Lionel Zinsou. Affaire à suivre…

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here