Dans le cadre de la tenue à Cotonou de la réunion du Comité de Pilotage du Partenariat OMC – FIFA pour le Coton, des émissaires de l’OMC, de la Fifa et de l’ONUDI ont effectué dans la soirée du mardi 04 juin 2024   une visite de prospection à la Zone industrielle de Glo-Djigbé (GDIZ) . Ces émissaires sont composés entre autres de Stephen FEVRIER, ambassadeur conseiller principal de la directrice de l’Organisation mondiale du commerce (OMC), et Franck VAN ROMPAY, représentant de l’Organisation des Nations Unies pour le développement industriel (ONUDI). Très impressionnés après la visite des unités de confection de vêtements, et la première unité intégrée de textile, ils rassurent pouvoir coopérer avec le Bénin, pays du C4, où les investissements sont « immenses ».  

L’objet de la visite des envoyés de l’OMC et de l’ONUDI à la zone économique spéciale de Glo-Djigbé est de s’assurer que le Bénin dispose des infrastructures modernes répondant aux standards internationaux en matière de transformation de coton et de production textile, Le passage dans les unités de confection de vêtements, et la première unité intégrée de textile  a permis à la délégation conduite par l’ ambassadeur, représentant permanent adjoint du Bénin à Genève,Angelo DAN d’être  encore plus édifiée . Le Directeur général de la Société d’investissement et de promotion de l’industrie (SIPI-BENIN), Létondji BEHETON a fait savoir à ses hôtes que l’ambition première de la zone, c’est de transformer sur place les matières premières afin de créer de la valeur ajoutée. Il n’a pas manqué de leur faire part des caractéristiques de cette zone, les opportunités exceptionnelles d’investissement qu’elle offre, la disponibilité des services, et l’énergie électrique à coût réduit.  

L’ambassadeur conseiller principal de la directrice de l’OMC a, de son côté, apprécié le niveau d’engagement des autorités béninoises pour le développement et la transformation du coton. Rassuré par les investissements à la GDIZ, il se dit apte à travailler avec le Bénin, et les autres pays du C4 à savoir le Burkina Faso, le Mali, le Tchad et la Côte d’Ivoire, « Nous sommes très ravis, et nous sommes vraiment impatients de travailler avec le Bénin pour développer les prochaines étapes avec l’ensemble des autres partenaires internationaux, parce que le potentiel est immense ici » a laissé entendre Stephen FEVRIER avant d’ajouter : « Nous allons nous inspirer de ce qui se fait au Bénin et des avantages comparatifs au Bénin dans ce domaine, parce que l’idée, c’est de bâtir une sortie de solidarité entre les pays du C4, et le Bénin a les atouts pour inspirer d’autres ».   Quant au Directeur de la Sipi-Bénin, il a déclaré que la visite de ce mardi fait suite à la signature le 27 septembre 2022 d’un protocole d’accord entre l’OMC et la FIFA, destiné à inclure les pays du C4 dans les chaînes de valeur de l’habillement. Selon Létondji BEHETON, ces deux organisations selon ont jugé utile d’inclure le Bénin dans ce partenariat pour satisfaire les besoins en maillot de la FIFA. Car l’objectif visé selon les dires du Directeur général de la SIPI-Bénin est d’avoir des maillots Made in Africa pour la Coupe du monde 2026.

Roland AFFANOU