Le Directeur de cabinet du ministre d’Etat en charge de l’Économie et des Finances, Hermann Orou Takou a procédé ce jeudi 23 mai 2024, à la salle de conférence de la Direction générale ders impôts, au lancement des services fiscaux en ligne dans les Centres des impôts des petites entreprises (CIPE) au profit des petites entreprises mais aussi des propriétaires des biens fonciers de la ville de Cotonou. Dans son discours, Le Directeur de cabinet du ministre d’Etat en charge de l’Économie et des Finances a rappelé que “depuis 2016, notre pays a amorcé une nouvelle ère de son développement économique et social à travers le renforcement de sa capacité de mobilisation des ressources internes”. Selon lui, “plusieurs réformes ont été engagées à cet effet pour améliorer la qualité des services aux usagers-clients et l’administration de l’impôt”.

Ces réformes, dit-il, “ont permis d’instaurer la digitalisation et   la dématérialisation des procédures au sein de l’administration fiscale”.  “Nous avons connu grâce aux système intégré de gestion des taxes et assimilées l’introduction de la télédéclaration et du télépaiement des imports par les grandes entreprises en 2018 avec son intension au niveau du segment des moyennes entreprises en 2019 “ a souligné Hermann Orou Takou avant de poursuivre : “Les leçons apprises de l’utilisation de ce système ont permis de revoir nos pratiques en matière de e-services. Ainsi nous avons procédé en 2022 à la mise en place du système intégré de gestion des impôts du Bénin”.  Pour le directeur de cabinet du ministère de l’Économie et des fiances, la cérémonie du lancement des services fiscaux en ligne dans les CIPE de Cotonou marque une étape décisive dans le processus de modernisation de l’administration fiscale. Car il a indiqué qu’elle leur permet de poursuivre la simplification des procédures administratives, la réduction des coûts et les délais des opérations de leurs usagers -clients.  

“Avec ces e-services, les contribuables partenaires, les usagers des 4 centres des impôts de Cotonou pourront accomplir leurs obligations fiscales de manière simple, rapide et très sécurisée” a laissé entendre le Directeur de cabinet Hermann Orou Takou. Il a par ailleurs invité tous les promoteurs des petites entreprises ainsi que les propriétaires de biens fonciers devant s’acquitter de la taxe foncière unique à s’approprier de cette plateforme e-service de la direction générale des impôts et à en tirer pleinement profit. Il a signalé que cela “ne sera pas seulement les CIPE de Cotonou qui seront concernés par les e-services” et que,” bientôt les e-services seront étendus aux contribuables des autres communes à commencer par Abomey-Calavi”.

Quant au Directeur général des Impôts (DGI), Nicolas Yenouissi, il a déclaré que grâce cette initiative, ils mettent à la disposition, des micro et petites entreprises et propriétaires de biens fonciers des outils modernes pour simplifier et faciliter l’accomplissement de leurs obligations fiscales. “Nous avons décidé d’étendre la plateforme numérique des services fiscaux à tous les usagers -clients des centres des impôts des petites entreprises (CIPE) et cela débute par ceux de Cotonou” a déclaré le Directeur de la  DGI. C’est pour cela qu’il a “ la certitude que ces nouveaux services fiscaux en ligne dans les centres des impôts des petites entreprises (CIPE) auront un impact positif majeur sur les contribuables bénéficiaires”.

Selon lui, “hormis l’allègement des procédures fiscales, cette plateforme contribue à réduire énormément le coût de conformité fiscale et réduire le temps qui y sera consacré”. C’est pourquoi affirme Nicolas Yenoussi,”il s’agit d’une plateforme accessible 24 heures sur 24 , 7 jours sur 7 avec une gamme de fonctionnalités essentielles qui vous permettent de déclarer vos revenus et payer vos impôts fonciers en toute simplicité et sécurité depuis le confort de votre lieu de travail ou de votre résidence”. “Cette plateforme est idéale pour vous aider, à minimiser les risques d’erreur dans l’accomplissement de vos obligations fiscales. Elle renforce la transparence et notre engagement commun en faveur d’une justice fiscale” a -t-il précisé avant d’ajouter : “La mise en production des services fiscaux en ligne dans les centres des impôts des petites entreprises marque le début d’une nouvelle ère de collaboration et d’efficacité pour tous”.

Par Roland AFFANOU