Accueil / Actualités / Chronique de Romuald Boko: La palme de la diversion au sommet de l’Etat.

Chronique de Romuald Boko: La palme de la diversion au sommet de l’Etat.

“Oblivisci debemus facere distinendae”. Autrement dit: “Pour se faire oublier, il faut faire de la diversion”.

En effet, lorsque Talon voulait mettre en œuvre son Programme de Vérification des Importations- Nouvelle Generation au Port Autonome de Cotonou, il soumet en même temps son fameux projet de révision de la constitution à l’Assemblée Nationale pour faire diversion.

Aujourd’hui, la publication surprenante d’un rapport d’audit à la sonapra cache des aspects.
D’une part, face à sa longue absence du pays et à sa probable invalidité, Talon sort un dossier sans dessus dessous afin de détourner l’attention des populations lasses de chercher son Président disparu pendant près de 40 jours.
D’autre part, afin d’empêcher la commission parlementaire chargée de faire la lumière sur la gestion du coton ,
habilement et subtilement, Talon s’est empressé de publier un audit politique de la filière coton. L’objectif est de bloquer la commission du parlement conformément à l’article 115 du règlement intérieur de l’Assemblée Nationale. De sources parlementaires, l’Assemblée nationale devrait envoyer, le 03 juillet prochain, une enquête parlementaire à la Sonapra et a même déjà fait des propositions.

C’est donc normal que le voleur crie au voleur afin d’embrouiller les cartes et de se tirer d’affaire.
Seulement que, les gardiens du temple veillent au grain pour que règnent la transparence et la justice et l’équité.
Ainsi soit-il!

A Propos Axel KOKOYE

Check Also

Côte d’Ivoire: Soro, ex-chef rebelle, “demande pardon” à Gbagbo pour une réconciliation (AFP)

Mesdames et Messieurs les journalistes, Je reviens d’une longue mission en Europe, mission qui m’a …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *