Accueil / Actualités / Chronique de Romuald Boko: Ce que l’argent ne peut pas acheter…

Chronique de Romuald Boko: Ce que l’argent ne peut pas acheter…

“De l’or ! De l’or jaune, étincelant; précieux ! Non, dieux du ciel, je ne suis pas un soupirant frivole… Ce peu d’or suffirait à rendre blanc le noir, beau le laid, juste l’injuste, noble l’infâme, jeune le vieux, vaillant le lâche… Cet or écartera de vos autels vos prêtres et vos serviteurs ; il arrachera l’oreiller de dessous la tête des mourants ; cet esclave jaune garantira et rompra les serments, bénira les maudits, fera adorer la lèpre livide, donnera aux voleurs place, titre, hommage et louange sur le banc des sénateurs ; c’est lui qui pousse à se rema­rier la veuve éplorée…”

Voila ce que disait Shakespeare dans Timon d’ Athènes. A contrario, dire que l’argent permet de tout acheter, c’est réduire l’homme à n’être qu’un moyen et non une fin en soi. Cette hypothèse est de nature à provoquer le débat sur la chosification de l’homme et montre in fine les limites morales de l’argent.

Secoué en effet par une sulfureuse déclaration de la doyenne d’âge, l’hémicycle beninois est aujourd’hui confronté à ce que Richard Banégas appelle ” la crise de citoyenneté”. Même si des voix discordantes se sont levées pour essayer de laver l’affront, l’achat massif des consciences est, de façon péremptoire, une vieille pratique dans nos parlements.
“Notre libre arbitre a été altéré par l’achat massif des consciences. Moi aussi j’ai reçu de l’argent mais je ne voterai pas pour ” avant de lâcher le gros morceau : “Tout le monde a reçu de l’argent, moi aussi, vous n’allez pas me dire le contraire…”
Par là, Rosine Vierra Soglo montre que non seulement la corruption est devenue une pratique très courante dans nos sociétés mais aussi elle ne peut métamorphoser de manière axiologique les valeurs chez tous. “Heureux celui qui se préoccupe davantage d’avoir une conscience pure qu’une caisse pleine.” S’exclamait Saint François de Sales.

Les milliards de Talon n’ont donc pu rien changer et, le rejet a lourdement censuré la phobie et l’égo d’un homme qui doit passer avant tout, un éternel économiquement insatiable, un Nebuchadnezzar.

Check Also

Côte d’Ivoire: Soro, ex-chef rebelle, “demande pardon” à Gbagbo pour une réconciliation (AFP)

Mesdames et Messieurs les journalistes, Je reviens d’une longue mission en Europe, mission qui m’a …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *